Anticipation du départ: le côté médical

J-11 avant la réponse de l’immigration. YEAAAH!

medical-563427_1280

Vous savez ce qu’on dit de la médecine aux US: c’est cher.

Oui, c’est vrai. Mais ce n’est pas tant ça le problème (quand on a une bonne assurance santé évidemment). Le problème c’est que les médecins parlent anglais. Et à moins que vous soyez vous même médecin ET bilingue, vous n’arriverez pas à décrire exactement ce que vous avez ou avez eu, les petits bobos, les maux bizarres, etc… Le vocabulaire médical n’est pas franchement celui qu’on apprend au collège!

Alors il vaut mieux quand même faire un vrai bilan médical avant de partir. Et compte tenu des délais pour certains rendez-vous, il faut s’y prendre tôt!

J’ai pris une batterie de rendez-vous dès que le dossier du visa a été mis sur les rails, donc depuis mi-mai:

  • bilan « féminin » pour moi, et surtout pour avoir l’ordonnance avec un an de pilule, et un contrôle sanguin. A savoir, vous pouvez prendre un an de médicament d’un coup avec votre ordonnance. En revanche, vous serez remboursés que pour une boîte et/ou un mois.
  • bilan dentaire. Super important! Et on a bien fait: 5 dents arrachées, 2 caries soignées, des détartrages, un bilan orthodontique, et des radios panoramiques (le tout pour 4 personnes hein!).
  • bilan dermato: vérifier que les grains de beauté sont corrects à défaut d’être beaux. Ils portent bien mal leur nom ceux-là.
  • bilan pneumo pour le p’tit loulou à l’activité bronchique intense.

A cela on pourrait rajouter un bilan ophtalmo, mais les nôtre étant récents, nous n’en feront pas.

Et à chaque fois, je demande des comptes-rendu. En français c’est déjà pas mal, et cela permettra au médecin d’avoir un diagnostique écrit noir sur blanc par un confrère, ce qui paraît plus crédible qu’un « un jour, j’ai eu maaaaaaaal au bidooooouuuuu ». Certains termes sont universels, d’autres peuvent être traduits sur internet. On peut donc s’en sortir.

J’ai aussi fait le point sur les vaccins. En Californie, il y a pas mal de vaccins indispensables pour l’entrée à l’école par exemple, il est donc indispensable de savoir ce qu’on a déjà fait. Les vaccins manquant peuvent très bien être réalisés là-bas cela dit, mais disons qu’au début, on doit avoir autre chose à faire que d’aller se faire vacciner.

Vérifier aussi que l’apparition de la varicelle est inscrite et tamponnée sur le carnet de santé des enfants, car là-bas, ils vaccinent pour ça…

J’informe les praticiens de notre éventuel départ, et je leur demande aussi si je peux les contacter. Ils m’ont quasiment tous donné leur adresse mail ou téléphone direct (sans passer par la case secrétaire) pour éventuellement avoir un rendez-vous en urgence en cas de retour en France. Il est vrai que pour la consultation pneumo par exemple, je continuerai à prendre rendez-vous avec le médecin qui nous connait bien en France pour un suivi, non pas que je doute des compétences d’un médecin étranger, mais c’est une question d’habitude et de confiance.

En tout cas, tous les médecins que nous avons consulté nous ont assuré que nous serons très bien suivis là-bas. Vu le prix, je n’en doute pas 🙂

Est-ce que vous avez procédé ainsi? Vous avez d’autres idées?

A bientôt,

signature_blog

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Une réflexion sur “Anticipation du départ: le côté médical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s