Le ressenti des enfants -1e partie: L’annonce, les premiers au revoir

emoticons-405762_640

Il y a quelques temps, j’avais partagé avec vous une de mes lectures sur l’expatriation: L’enfant expatrié.

J’avais tout bien lu, me disant que ce n’était que du bon sens, et qu’il serait facile de l’appliquer. Aujourd’hui, je vais vous raconter ce qui se passe réellement.

Jusqu’à présent, tous les témoignages d’expat que je lis ne concernent que des couples sans enfant ou avec des très jeunes enfants (moins de 3 ans). Je n’ai pas encore trouvé de famille équivalente à la nôtre, et c’est bien dommage car ça aurait sans doute pu nous aider un peu.

W. qui a 7 ans est un garçon sensible, qui se laisse vite atteindre par les événements qui l’entourent. C’est aussi un garçon qui parle beaucoup, ce qui est plutôt simple pour nous, car il nous suffit de lui demander ce qui ne va pas, et il l’exprime correctement. L’âge et le développement de la parole associé joue pour beaucoup.

Ce qui n’est pas le cas de A., 4 ans, qui lui est très renfermé. Quand quelque chose ne va pas, il se met dans son lit avec son doudou, et ne nous dit rien quand on le questionne. Il est aussi très timide. Disons que pour dire des bêtises, il sait se faire entendre, mais pour tout le reste, il parle avec une toute petite voix. Et bien sûr, du fait de son jeune âge, il n’a pas tout le vocabulaire pour exprimer ce qu’il ressent.

Au sujet du départ, W. est anxieux, mais il a tout de suite posé des questions sur l’école là-bas, alors je lui ai acheté un livre qui en parle, et on a discuté de ça. Comment on pourra joindre notre famille, est-ce qu’ils pourront venir, quand est-ce qu’on rentrera en France, etc… Je sais qu’il a toujours un peu peur, mais je crois qu’il a compris que je serais dispo à 100% pour lui là-bas. On ne lui a pas menti sur les difficultés de vivre à l’étranger, mais on lui a donné quelques solutions envisagées pour y remédier. Donc dans l’ensemble on va dire que ça se passe pas trop mal.

A. en revanche, c’est un peu plus compliqué. Depuis l’annonce, il ne voulait plus aller à la cantine, puis à l’école; il veut dormir avec nous ou au moins avoir la porte de sa chambre ouverte la nuit. Après plus de 10 jours à essayer de lui tirer les vers du nez, je me suis rendue compte qu’il avait simplement peur qu’on parte sans lui, pendant une journée d’école. Il souhaite garder un lien constant avec nous pour être sûr de ne pas louper l’avion. Alors on le rassure du mieux qu’on peut.

Vendredi nous avons fait notre au-revoir à l’école, aux maîtresses, ATSEM, à la directrice, et bien sûr aux copains. A. le vit super bien lui. Content de ne plus aller à l’école, il a eu un paquet de Carambar en cadeau de départ, mangé du gâteau, c’est la fête. A cet âge, il n’a pas encore d’attache particulière à un copain, puis vu que c’est un solitaire, ça ne lui a pas fait grand chose.

W. avait préparé un petit « exposé » pour ses copains, afin de montrer où il partait (dans la ville du grand pont rouge 🙂 ). Ces copains lui avaient préparé un dessin et l’avaient tous signé. Un copain lui a même donné deux cartes Pokemon pour son départ, donc il était très content. Par contre, lui a bien conscience que ces copains, il ne les reverra sûrement plus jamais, alors il a tout de même un peu pleuré.

Il leur reste une semaine à passer chez leur nounou. Ca va m’aider car on a encore énormément à faire, puis ils vont pouvoir profiter encore de quelques copains et de leur nounou qui les garde depuis 3 ans tout de même. Encore une séparation difficile qui s’annonce.

Je compte les impliquer le plus possible dans la constitution des valises, j’espère que ça les aidera à se rassurer. Pour leur montrer que oui on va reconstruire quelque chose de neuf ensemble, mais qu’ils auront toujours quelques repères quand même (des jouets, des vêtements, des objets de la maison, des photos).

En tout cas ce week-end s’est très bien passé. Ils ont hâte de prendre à nouveau l’avion, posent des questions sur leur future maison (dont on ne connaît encore pas l’existence bien sûr 🙂 ). Le moral semble remonter et j’espère que les deux prochaines semaines marathon ne vont pas trop les perturber.

Ah oui, j’oubliais aussi, nous partons le 4 novembre 🙂

signature_blog

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

5 réflexions sur “Le ressenti des enfants -1e partie: L’annonce, les premiers au revoir

  1. Coucou, je te souhaite plein de courage pour les jours à venir.
    Voici quelques expats qui ont des enfants:
    Isabelle de Fromside2side: elle a 4 enfants plus vieux que les tiens mais elle est expat depuis longtemps, elle a d’ailleurs vécu dans la baie de SF.
    Caroline de Rêves de green card s’est expatriée à NYC avec 2 garçons qui ont à peu près le même âge que les tiens.
    Sara de Les aventures de la famille Bourg a 2 filles un peu plus jeunes (3 et 5 ans je crois) vit à Sacramento depuis 2 ans.
    Les tribulations d’une famille en Californie ont aussi 2 filles d’environ 3 et 5 ans à San José.
    Nath de 5intheus est maintenant rentrée en France après 3 ans dans le New Jersey avec ses 3 enfants dont le plus jeune avait à peu près l’âge de ton grand quand ils sont arrivés.

    Voilà j’espère que leurs expériences pourront t’aider.

    Aimé par 1 personne

  2. Je te lis depuis un moment, je trouve ça cool de découvrir vos démarches, moi je pars seule… j’espère que tes garçons se sentiront bien aux Etats-Unis ! qu’est-ce que vous avez envisagé pour leur scolarité ? (pardonne ma curiosité, je suis prof :D)

    J'aime

    1. Le grand sera en école locale, et entrera logiquement en 1st grade. Il bénéficiera du programme ESL pour les enfants étrangers. Et le petit ne sera pas scolarisé car la maternelle commence à 5 ans là-bas. J’ai récupéré le programme français de maternelle avec plein d’exemples d’exercices et jeux pour continuer quelques apprentissages à la maison, et je suis en contact avec sa maîtresse si besoin. Si le budget nous le permet, on essaiera de le mettre 1 à 2 matinées en preschool, mais pas avant 2e trimestre 2016 je pense. Bon courage pour tes démarches et le déménagement (quelle galère ce truc… 🙂 )

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s