Les toits de San Francisco

Jeudi dernier, nous avons fait une découverte assez géniale dans les rues de San Francisco.

roof_top_1kearny
1 Kearny St – Source: sf-planning.org

En zieutant un peu mes bouquins de tourisme, j’ai remarqué que malgré toutes nos journées de visite, nous n’avions vu que 20% de ce qu’il y a à voir. Mais il y a une chose qui n’apparaît pas dans mes bouquins, ce sont les Open Space de San Francisco.

Que je vous explique: la ville de San Francisco a demandé aux propriétaires privés de building d’ouvrir des espaces dont leur roof top (les toits) au public, en échange de réduction d’impôts. Mais tous ne le font pas, d’une part parce qu’il faut que ce soit possible « architecturalement » et aussi parce que ça demande une organisation particulière.

Ici je vais vous parler uniquement des roof tops ouverts au public.

Les toits sont bien entendus aménagés et sécurisés, il s’agit plus de terrasses que de vrais toits. Ainsi, nous avons pu découvrir un endroit sympa où les gens viennent manger le midi, et un autre où un monsieur tout seul savourait un livre au calme.

Des open space comme cela, il y en a plein! Je vous ai trouvé une carte sur Google Maps. En revanche elle recense tous les Open Space, qu’ils soient sur les toits ou non:

https://www.google.com/maps/d/u/0/viewer?mid=zSwSkKHuzALU.kpTcgc23u6QE&hl=en_US

Voir San Francisco vu d’en haut, c’est assez sympa. Evidemment, vous ne trouverez cela que dans le quartier d’affaires, car c’est le seul endroit où les buildings sont autorisés. Partout ailleurs, c’est petits immeubles et maisons.

Comment ça marche?

Nous avons visité le 343 Sansome St, et le Westfield Center. A l’entrée de l’immeuble, il y a souvent une indication comme quoi il y a un open space. La ville a aussi demandé à ce qu’un logo spécifique soit mis en place, mais tous les immeubles ne l’ont pas encore:

roof_top_logo
Source: sf-planning.org

Vous ne pourrez pas rentrer comme dans un moulin. Cela reste des endroits où des gens travaillent, avec tout le comportement et la confidentialité que cela implique, et pour des raisons de sécurité, les entrées sont « contrôlées ». Ainsi, il y a toujours une personne à l’accueil à qui il faut s’adresser pour entrer. Parfois, il y a même des ascenseurs spécifiques. Pour le Westfield Center, on nous a aussi demandé nos pièces d’identité. L’intérêt est double: on sait qui rentre en cas de problème, mais aussi en cas d’incendie (ou séisme…).

Une fois là haut on fait quoi?

On regarde la vue pardi! Et si on s’est préparé à l’avance, et qu’il y a des places pour s’installer, on se prend à manger dans la rue avant de monter, et on se fait un pique-nique aérien.

D’ailleurs, je pense qu’un petit Sushirito en haut du 343 Sansome pourrait être bien sympa. Attendez tout de même qu’il fasse 70°F à San Francisco pour le faire, et/ou prévoyez une petite laine.

Petite mise en garde

Il s’agit de lieux privés de travail, alors évidemment, n’y allez pas le weekend ou le soir, ce sera fermé!! La plupart sont ouverts aux heures de bureau, en général 9AM – 6PM. Préparez votre visite à l’avance pour ne pas vous retrouver face à une porte close 😉

Si par hasard vous connaissez des sites, n’hésitez surtout pas à me raconter tout ça en commentaire 🙂

signature_blog
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réflexions sur “Les toits de San Francisco

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s