Prévention d’un possible désastre

 

san_francisco_1906
Domaine public, Source Wikipedia

Faille de San Andréas

La fameuse Faille de San Andréas, celle qui a donné son nom au chef-d’oeuvre cinématographique nan j’rigole San Andreas, se trouve pilou-poilou sous nos petits pieds, et trace une ligne qui passe notamment par San Francisco et Los Angeles. Rien que ça. Quelle merveilleuse idée que de construire des villes de millions d’habitants pile là où il ne faut pas.

Donc pour ceux qui dormaient pendant les cours de géo, cette faille est en fait l’endroit où deux plaques tectoniques souhaitent danser collé-serré. A chaque fois que ces plaques souhaitent bouger, cela provoque tout simplement un tremblement de terre.

La complexité de la zone est qu’en réalité il n’existe pas qu’une seule faille, il y a tout un système de failles plus petites autour de celle de San Andreas. Ce qui en fait une zone plutôt instable. On compte plusieurs centaines de tremblements de terre chaque année dans la baie.

Tremblement de terre de 1906

Parmi tous ces tremblements de terre, nous pouvons retenir évidemment celui de 1906 à San Francisco, de magnitude 7,6, qui a fait de très gros dégâts. 3000 morts, qui ne sont pas tous dus au tremblement de terre mais aussi à l’incendie qui a suivi. Double peine.

SanFranHouses06
Public Domain: Source Wikipedia

Il y a eu d’autres séismes, comme en 1989 qui a causé de beaux dégâts au Bay Bridge, mais rien à comparer de ce qui nous attend il paraît. On attend, sans être trop pressé, le Big One, un truc monstrueux qu’ils disent. Pas seulement pour nous ici, mais rappelez-vous que toutes vos apps sont créées dans la Silicon Valley, Facebook risque peut-être d’être down pendant quelques jours. L’apocalypse quoi!

Dernières nouvelles?

Les scientifiques nous ont annoncés dernièrement que la faille est rechargée à fond, au taquet. Elle attend plus que la petite étincelle pour exploser. Les prévisions indiquent que cela devrait se passer dans les 30 prochaines années (75% de risque).

Comment prévenir?

Ahah, celle-là elle est bien bonne! On ne peut pas, voilà! Au suivant!

Comment se préparer au moins?

Il faut déjà savoir comment agir pendant que cela se déroule. Il y a pas mal de vidéos sur internet pour expliquer comment réagir. Ces vidéos sont aussi adaptées aux enfants. Il nous est conseillé de préparer un plan d’urgence familial, et de le tester de temps en temps. Bon, c’est le genre de truc que je faisais au boulot, alors ça ne devrait pas être trop compliqué.

Exemple de vidéo pour les enfants (en anglais) : https://www.youtube.com/watch?v=Eo5VNFTDJoU

Chez nous, le plan c’est de se planquer sous la table, ou sur le lit de A. vu que les enfants ont un lit superposé. Ces endroits sont éloignés des fenêtres, et rien n’est susceptible de nous tomber sur le crâne. Bon tout est relatif, si c’est le plafond, on a plus qu’à croiser les doigts.

Une fois que tout est détruit, on fait quoi? On nous conseille d’avoir de quoi tenir au moins 3 jours dehors. Il y a donc une liste de choses à préparer et à mettre dans un endroit accessible. Il faut aussi prévoir un kit médical d’urgence, car coupures et bobos sont forts probables. Je vous propose mes petites listes ci-dessous pour se préparer.

Listes séisme

Mais encore?

Nous sommes en 2016, et la technologie fait plein de choses pour nous. Il y a donc des apps à télécharger gratuitement (sur AppStore pour les machines Apple).

Commençons par la détection des séismes. J’ai MyQuake, faite par l’université de Berkley; et QuakeFeed, par Artisan Global. Encore une fois, ces apps ne pourront pas vous dire si un séisme va arriver, mais vous informent sur ceux qui ont eu lieu. QuakeFeed me donne des alertes sur les séismes mondiaux d’une magnitude supérieur à 6, et donne aussi les risques de tsunami. Quant à MyQuake, en plus de l’inventaire des secousses, cette app envoie des données aux chercheurs de l’université de Berkeley. Ces données, outre votre position, sont celles de l’accéléromètre du téléphone, qui devrait pouvoir ressentir l’effet des secousses. Ils espèrent ainsi pouvoir un jour prévenir la population quelques instants avant le grand crack.

Il y a ensuite les applications faites par la Red Cross (Croix Rouge), qui vous donne des tuyaux pour vous préparer, pour agir, et aussi pour savoir si vos amis (enregistrés sur l’app) sont OK. J’ai téléchargé Earthquake, qui m’a bien aidé à préparer mon kit d’urgence.

apps_seisme

Enfin, il y a aussi l’inscription au registre des français de l’étranger qui peut être utile. Cette formalité n’est pas obligatoire, elle vous permet de vous faire connaître des représentants de l’autorité française ici, et de bénéficier entre autre de facilités dans l’éventualité d’un rapatriement en France. Nous avons fait le choix de ne pas nous y inscrire, mais si vous le souhaitez, c’est maintenant assez simple de le faire car il existe maintenant un service web dédié. Rendez-vous sur le site de votre ambassade pour cela.

Cela vous paraît too much? Je vous rassure, à moi aussi. Pour autant, rien ne sert à faire l’autruche, et autant se préparer un minimum. Pour le moment, je n’ai préparé que le kit médical d’urgence et les piles électriques. C’est déjà ça. Je ferai le reste au fur et à mesure.

Si vous avez des améliorations à apporter à mes listes, n’hésitez surtout pas! Je les mettrai à jour au fur et à mesure.

J’ai volontairement « oublié » plusieurs aspects importants n’étant pas concernée: si vous avez dans votre foyer un bébé, des personnes avec un handicap, ou encore des animaux, adaptez vos listes en conséquence. N’oubliez pas non plus de prévoir un plan d’évacuation adapté.

signature_blog

Rendez-vous sur Hellocoton !

Advertisements

3 réflexions sur “Prévention d’un possible désastre

  1. D’après le film San Andreas, il nous suffit d’un petit zodiac pour survivre 😉
    Plus sérieusement, je travail dans un building de Financial District et nous avons tous des sacs de survie sous nos bureaux. Je ne sais pas si c’est commun à toutes les entreprises dans les hauts buildings mais c’est une bonne idée je trouve.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s