La 1e rentrée scolaire aux US

Petit article rentrée, parce que oui, chez nous c’est fait! 23 août tout le monde sur le pont!

back_to_school

Donc cette année je lâche les deux fauves dans l’arène. W. rentre en 2nd grade et A. en Kindergarten. Autant pour le grand c’est du gâteau, il est super content de retrouver ses copains. Mais alors le petit… « moi veux pas aller à l’école », « j’aime pas l’école ». Ca commence très bien.

Ici, on fait la rentrée en douceur.

Le 18 août, les parents des enfants de maternelle ont pu découvrir une magnifique présentation créé par les 3 maîtresses avec plein de fonctionnalités powerpoint qui vous font ramener à l’ère de Windows 98. Mais au moins les infos étaient très intéressantes, surtout celle qui dit que finalement ton fils finira 20 min plus tôt chaque jour en échange d’un jour presque-complet une fois par semaine. 5 jours avant la rentrée… moyen. Mais bon, on a découvert le programme de l’année, les objectifs, et je dois dire que c’est assez ambitieux, surtout avec des journées qui ne durent que 3h30. C’est là que je me rends compte à quel point ils comptent sur les parents pour la continuité de l’apprentissage à la maison. Chose que je trouve très bien compte-tenu de la situation « professionnelle » dans laquelle je suis, mais qui aurait sans doute été impossible avec nos vies pro en France.

Bref, en gros A. finira l’année en sachant lire, écrire lui-même de petites histoires et aura appris plusieurs techniques pour compter. S’il pouvait aussi apprendre à faire le ménage et la cuisine ça m’irait bien…

Le 19 août, on a préparé les parents à se séparer de leur progéniture sans pleurer. Ah non, c’est le contraire! Donc oui, les enfants de maternelle ont été reçus avec des glaces pour les appâter, mais aussi et surtout pour qu’ils découvrent leur classe, leur maîtresse, et leurs nouveaux copains. Ca a évité à A. de se taper la même rentrée pourrie que l’année dernière en France, en découvrant le jour J une salle de classe tout juste propre et dépoussiérée, sans couleur, sans lumière et quasiment sans jeu. Rappelons qu’il s’agissait d’une classe de moyenne section… bref! Là, c’était tout le contraire. Des jeux partout, des livres partout, des crayons partout et même des chiens!!! Parce que la maîtresse garde des chiens qui seront plus tard guides pour personnes ayant un handicap, ils sont donc en classe depuis leur sevrage quasiment et les enfants s’en occupent un peu.

Cet après-midi là fût aussi l’occasion de se délester de quelques centaines de dollars. Oui, parce que la rentrée c’est le moment de verser les dons. Voici un petit inventaire:

  • don au district (sert entre autre à payer les cours de science / musique / arts / sport)
  • don au PTO « parents d’élèves » (sert à enrichir le matériel scolaire, organiser des sorties, etc…)
  • don à la classe (sert à faire les cadeaux à la maîtresse, les fêtes de classe, etc…)
  • don pour le matériel de secours (rappelez-vous des séismes…)
  • achat d’une plaque pour le drop-off
  • achat du yearbook 
  • achat des vêtements de l’école

Rien de tout cela n’est obligatoire, et il est demandé à chaque famille de faire selon ses moyens.

Alors il faut que je vous explique comment ça marche, parce que c’est un truc de malade. On appelle cela le Welcome Back Day. Tous les parents de l’école sont invités à se rendre dans une grande salle où sont installées plusieurs tables. Chaque table a son thème, bizarrement une table par type de don. Donc on y retrouve toutes les associations (ou presque) liées à l’école: l’association des parents d’élèves, les Girls Scout, la cantine, le club pour les enfants qui vont à l’étude, la vente de t-shirts…. le principe est de faire le tour des tables, et on a un petit papier sur lequel on écrit tout ce qu’on veut donner ou acheter, et à la fin c’est comme au supermarché: on passe à la caisse!

Alors heureusement que je suis un peu moins coincée niveau anglais, parce que ça braille dans tous les sens, des files d’attente dans toutes les directions… c’est l’enfer! Même la foire de Lyon à côté c’est du pipi de chat! Il faut donc oser gueuler un anglais approximatif pour demander ce dont on a besoin. Après ça, je suis finalement partie en courant, je n’en pouvais plus!

Les enfants ont finalement repris le mardi 23 aôut. Pour W. ça a été hyper simple. Il savait où aller dans la cour, et avait surtout hyper hâte de retrouver ses copains, donc un bisou et c’est parti mon kiki. Pour le petit, comme on pouvait s’y attendre, ça a été plus compliqué. Il ne disait trop rien, il savait qu’il ne pouvait pas y couper, et que même s’il demandait gentillement, il ne pourrait pas rentrer avec moi à la maison. Il a donc pleuré, c’était le seul. Après un gros bisou et une bonne dose de motivation, on lui a demandé de prendre ses fournitures pour les amener en classe. Il l’a fait sans broncher, mais en pleurant. Pour autant, la matinée s’est très bien passée, et il était content de nous montrer ce qu’il avait fait en classe.

Le lendemain, ça a été la cata. Il a hurlé, en plus tout le monde le regardait (LE truc à ne jamais faire avec lui). La séparation a du être faite à l’aide de la maîtresse. 3e jour, il reniflait, mais a pris sur lui. Le 4e jour, il est rentré à peu près content. Il m’a tout de même demandé « ça y est, c’est fini l’école? on y va plus? » autrement dit « je t’ai fait plaisir une semaine, maintenant c’est bon… » mais malheureusement, maman a besoin de pouvoir faire des choses sans ses enfants: sieste, shopping, tartines et 7 saisons de Supernatural à rattraper…

Nous avons encore un rendez-vous pour la rentrée, il s’agit du Welcome Back Night, où je pourrais rencontrer la maîtresse du grand, parler du programme et plein d’autres choses.

Bref, dans l’ensemble je vais dire que la rentrée s’est bien passée. Un truc de plus à cocher dans ma longue liste des premières fois aux US.

signature_blog
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 réflexions sur “La 1e rentrée scolaire aux US

    1. Oh oui! Je suis en train de le vivre en ce moment. Une semaine de pré rentrée contre 1 ou 2 jours en France et une demi-journėe pour rencontrer mes élèves et les familles sans objectifs pédagogiques. Ma rentrée de maitresse c’est mardi prochain et ça ne m’était pas arrivé depuis longtemps mais le stress commence à monter!

      Aimé par 1 personne

        1. C’est l’approche de l’école qui est différente, le reste en découle naturellement. J’ai aussi l’impression qu’en France tout est trop formaté par l’EN, et finalement les profs n’ont pas un si grand champ d’action que ça. Ne pas oublier non plus que nous sommes dans la Silicon Valley, dans un coin qui est aisé, avec des dons faits aux écoles qui sont importants. Je ne sais pas si la rentrée se passe ainsi dans les écoles de coins moins aisés.

          Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s