Las Vegas, où l’histoire des vacances forcées

Cette année, entre Noël et Jour de l’An, nous voulions partir quelque part quelques jours. On aurait pu partir au ski, mais trop cher. On aurait pu partir au soleil, mais trop cher. On s’est donc dit qu’on verrait bien au dernier moment, ce qui veut souvent dire qu’on y pense plus.

Sauf qu’on a connu un Noel bien étrange, parsemé de toilettes bouchées, de tuyaux cassés. Un matin de Noël à écoper de l’eau surgissant des toilettes, bref, le bonheur le plus complet.

img_4153

Le manager de la résidence est venu nous voir pour nous demander de nous éclipser quelques jours le temps qu’il pète tout notre coin repas pour réparer des tuyaux. Alors on aurait bien accepté le fait d’aller dormir dans un hôtel de la ville histoire de passer des vacances déprimantes, mais à la place on leur a demandé de financer une partie de nos vacances improvisées.

Bon, soyons francs, vu qu’on m’a fait tremper les mains dans le caca de mes voisins (je n’exagère pas tant que ça) pour palier à l’incompétence de l’équipe de maintenance, et qu’en plus ils pourrissaient notre journée de Noël (pour laquelle on avait prévu de manger des sandwich), ils n’avaient pas d’autre choix que d’accepter.

Nous avons donc pris nos cliques et nos claques à l’arrache, sécurisé nos meubles d’une éventuelle marée montante d’eau souillée, et direction… Las Vegas!!!

Alors première remarque: purée que c’est long Depuis SF il faut bien prévoir une dizaine d’heures. A l’aller, vu que le sommeil de la nuit a été court, et que le début de journée a été fort en émotions, nous avions décidé de dormir en cours de chemin, à un peu plus deux heures de route de l’arrivée.

Le lendemain matin, sur le chemin restant, nous avons fait une halte dans une ghost town (ville fantôme) nommée Calico. Alors ce n’est pas le summum de la ghost town, disons qu’elle fait très parc d’attraction quand même, mais c’était tout de même assez sympa. Evidemment, toute activité est payante en plus de l’entrée dans la ville. Mais on a pu chercher de l’argent (vu que la ville était construite à côté d’une mine d’argent), et ça a permis de montrer aux enfants comment c’était à l’époque, ce qui est plus concret qu’un livre pour eux.

img_4119
La caserne
img_4120
Un semblant de charrette
img_4132
L’école

On a continué notre route et sortant de nul part au loin, on voit se profiler Las Vegas. Pourquoi ici spécifiquement, il y a sûrement une bonne explication. Moi perso je vois plutôt ça comme un p’tit gars qui un jour ne savait pas quoi faire au milieu du désert, et s’est dit « tiens tu vois le caillou là à côté du lézard séché? J’mettrais bien un hôtel avec des boutiques de luxe et des tonnes d’eau ». Et il l’a fait! Pour la vraie histoire je vous laisse chercher.

Evidemment c’est la ville parfaite pour les joueurs, mais nous ne le sommes pas, je crois qu’à deux on a passé $32, qu’on a perdu évidemment. Et pour ceux qui n’aiment pas il y a tout de même des choses sympas à voir. Quasiment tous les hôtels du strip (l’artère touristique de la ville) sont construits suivant un thème. Nous par exemple c’était le thème de la classe  😀 , il y a une reproduction de Venise, de Paris, un sur l’ancienne Rome, un autre sur l’Egypte des pharaons… Rien que pour ça, ça vaut le détour. Le soir il y a un spectacle avec les fontaines du Bellagio, il y a des concerts, des animations dans des boîtes de nuit, des spectacles d’humour, sans compter les spectacles d’adultes fortement dénudés… chacun ses goûts :/ Par contre il n’y a pas le spectacle de ce capricieux de Tchoupi, car comme vous l’imaginez sans doute, ce n’est pas une ville pour nos amis de moins de 21 ans.

Ces derniers ont le droit de traverser les casinos enfumés et pleins d’alcool mais pas de s’arrêter, évidemment encore moins le droit de jouer. Ce qui veut dire que si vous voulez tenter une partie de machine à sous, il faudra laisser enfants et conjoint dans la chambre ou au niveau des commerces.

img_4167
Vue sur le strip
img_4175
Hôtel Paris
img_4264
Hôtel Venetian
img_4269
Dans le centre commercial du Venetian

Quoi d’autre? Tout est fait pour vous faire jouer, et aussi pour dépenser aussitôt les sous gagnés. C’est pourquoi il y a tant de boutiques de luxe d’ailleurs, et elles ne désemplissent pas. Il y a aussi pas mal de restaurants, pas forcément donnés, mais c’est quand même dommage de venir ici pour manger à Mc Do! Nous avons testé un restaurant français Mon Ami Gabi et on s’est vraiment régalé. Leur boeuf bourguignon est fabuleux. Nous avons aussi testé un des restau de Gordon Ramsay, le Gordon Ramsay Pub & Grill. Là aussi, on a super bien mangé. Il n’y avait pas de menu enfant dans ce dernier, mais nos enfants ayant des papilles affinées, ils trouvent toujours un truc à se partager!

Mais le plus beau de tout dans ce voyage ne se trouvait pas dans la ville, mais à quelques minutes en voiture. A l’Ouest de Las Vegas se trouve un parc National: Red Rock Canyon. Une petite contribution est demandée à l’entrée pour l’entretien du parc. Vous pouvez passer par le visitor center qui vous expliquera tout ce qu’il y a à savoir sur la faune et la flore et la formation de ce canyon. Le circuit se fait d’abord en voiture pour longer le canyon. On peut se garer facilement sur les côtés pour atteindre les chemins de randonnée ainsi que les endroits pour faire de l’escalade. C’est vraiment très beau, et désertique, avec un beau ciel bleu on peut faire de superbes photos.

img_4197img_4210img_4248img_4257

Finalement nous avons donc passé de super vacances. Las Vegas c’est chouette mais à faire entre adultes (ou alors trouver un moyen de garde, sinon on en profite pas). Et la prochaine fois on ira en avion 🙂

signature_blog

Publicités

2 réflexions sur “Las Vegas, où l’histoire des vacances forcées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s