Tout ne se passe pas comme prévu

Quand on a pris nos billets l’année dernière, on avait pris un aller-retour, car c’est beaucoup moins cher.

On avait prévu, un peu au pif de rentrer le 23 juin pour les vacances.

Alors vous vous demandez sûrement: « C’est aujourd’hui! Mais comment elle poste? Elle est dans l’avion? ». Bah non, elle n’y est pas! Nous ne rentrons pas.

plan_b

Lire la suite

Ca débarrasse

01d300fa02791876-c1-photo-c-est-du-propre

Un des avantages du déménagement, c’est qu’on peut faire du tri. Et d’autant plus quand on s’expatrie! Vous ne voulez pas payer cher pour des stylos qui n’écrivent plus ou des magazines datant de quand vous étiez encore jeune et fraî-s-che. Surtout si comme nous, vous décidez de partir avec RIEN, nada, walou.

Lire la suite

My private swimming pool

Par une journée fortement ensoleillée (ça change), et des températures qui remontent, nous (comprendre A., belle-maman et moi) avions bien pris notre temps ce temps matin-là.

Petites courses à Target, petites courses à Sprouts… « oh il est midi, et si on mangeait par là? ». On a fini sur la terrasse du fast food Habit, à manger un BBQ bacon char en buvant un Diet Coke (pour compenser…). Puis passage chez le coiffeur pour A. qui ressemblait au cousin Machin dans la famille Adams.

Description de la matinée somme toute très pénible, mais c’était juste pour bien montrer qu’on a un peu trainé.

En arrivant à l’appart, en voulant ranger les courses, je trouve un peu d’eau au sol, contre un mur. Bon, ça arrive hein! Vérification du lave-vaisselle: rien. Vérification de l’évier, du frigo: re-rien. Et là jai compris. J’ai compris que j’allais payer pour ma lenteur matinale et mon burger bien trop gras. Je pousse la porte de la salle de bain, et je découvre que les lutins des bois (à moins que ce soit cet écureuil vicieux) m’ont construit une belle piscine privée. A côté de la baignoire, je ne vois pas trop l’intérêt, et faire pipi les pieds dans l’eau c’est pas un truc que j’avais un jour envisagé. Mais voilà, c’est là, et donc je me suis dit « cette fois ma grande, c’est à TOI de gérer ». Je ne pouvais décemment pas attendre mon traducteur personnel pour s’en occuper.

J’ai visiblement du être très compréhensible, parce que 15 min plus tard un monsieur venait aspirer toute l’eau, et commencer à déboucher les tuyauteries. J’apprends que notre voisine est inondée aussi vu qu’on partage la même évacuation, et que nos voisins du dessus ont décidé de faire leurs machines/douches en même temps, ce qui a amplifié les dégâts. J’apprends aussi que oui, l’eau passe à travers les murs via les plinthes, et sous le parquet qui commence d’ailleurs à gondoler, mais que ça n’a pas l’air de les gêner outre mesure.

Les gars de la maintenance ne pouvant tout réparer eux même (ils ne sont pas plombier), ont dévié l’évacuation sur une évacuation de secours, qui sort… sous notre fenêtre de chambre. Et hier soir, ça coulait à torrents (les voisins et leur machine). Sauf que ça coulait par terre… enfin, sur les clims, et se déversait par la suite dans les par-terres sur les arbustes. Bah oui, ça aime bien la lessive les arbustes en Californie, vous n’y connaissez rien!

Le problème est maintenant réglé, rien n’est abîmé sauf peut-être le parquet… et l’eau coule de nouveau au bon endroit. Je déplore quand même la manière dont ils ont réglé le problème, parce que bon moi je fais dans l’environnement, je peux pas être contente de ce qu’il s’est passé comprenez! Mais au moins, ils sont très sympas (ça vaut bien la pollution de 3 m3 de terre…  ahem), et je n’ai pas vu la raie de leur fesses, et pour ça je ne peux que leur dire merci!

signature_blog

Rendez-vous sur Hellocoton !